Pourquoi M. et Mme échangent'ils leur maison ?

Laissons donc Mme en parler ! Histoire de vous convaincre que l'aventure est belle, et que chaque échange vécu fait rêver du suivant !

English below ...

Oui, au fait, pourquoi, échangent-ils leur maison ??? L'idée a germé dans la petite tête de Mme après plusieurs années de pratique du homesitting. "Et c'est quoi le home sitting ?", c'est comme le baby sitting, sauf que c'est la maison qui est gardée, pas le baby. En effet à chacune de leurs vacances, petites ou grandes, proches ou lointaines, un couple de retraités venaient s'installer chez Mr et Mme en mode vacances et  garde des animaux. Petit à petit l'idée d'échanger la maison s'est imposée !

Echanger sa maison, c'est échanger sa vie, sa culture, son quotidien et s'enrichir de "l'autre".

  • A ceux qui disent que c'est essentiellement le moyen de s'offrir des vacances à moindre coût, je dis NON ce n'est pas l'essentiel. Bien entendu ce système permet de partir plus loin s'il n'y a plus que les billets d'avion à payer, mais l'important est ailleurs, il est dans le mot échange.

  • A ceux qui disent "oh la la non je n'imagine pas quelqu'un que je ne connais pas vivre dans ma maison et surtout dormir dans mon lit", je réponds 1- "Comment fais tu à l'hôtel ? Il y a un certain nombre de personnes qui ont dormi dans ton lit !". 2- Tout est basé sur la confiance. Je prends soin d'une maison, pendant qu'on en fait  autant avec la mienne.

Ce qui est étonnant c'est pouvoir se sentir instantanément comme chez soi si loin de chez soi ! Notre premier échange, à Toronto en 2016, fut révélateur. Cela faisait 10 mn à peine que nous étions arrivés chez Teresa et John que Mr m'a dit "vous seriez amies toutes les deux si vous habitiez proches l'une de l'autre !", et j'avais exactement la même sensation. Sa maison ressemblait à la mienne par son atmosphère. Nous avions discuté pendant presque une année, mais impossible de se rencontrer ! Nos dates et nos vols ne nous ont pas permis de nous croiser. Par contre dès qu'un échange nous rapprochera, c'est promis on se donnera rendez-vous ! En 2017 nous avons diné avec Jean et Jim avant de nous envoler pour le Wyoming. Une délicieuse soirée à Paris à discuter de tout et de rien et à se donner des conseils et idées pour nos séjours respectifs. Et pendant l'échange nous avons souvent conversé par sms ou mails. C'est aussi le plaisir d'envoyer et recevoir une carte à noël à ces amis parfois jamais rencontrés mais avec qui on a beaucoup partagé. 2018, nous avons rencontré Brigitte et Richard, et depuis, pratiquement pas une semaine sans communiquer. 

 

Echanger sa maison

  • c'est une expérience qui change la vie. Je n'imagine plus mes vacances autrement ! Pourtant pour l'instant c'est encore compliqué d'échanger à d'autres moments que l'été car le boulot de Mr est vraiment envahissant !!! Mais la retraite nous offrira tellement plus d'opportunités !

  • Au quotidien, c'est toujours un peu sous-jacent : On ne regarde plus sa maison de la même façon, les travaux auparavant sans cesse remis à plus tard, sont entrepris sur le champ ou presque. On a envie que tout soit parfait, alors on avance dans les projets, pour soi et pour ceux qui viendront un jour découvrir notre chez nous. Je ne peux plus tondre (et ça prend du temps de le tondre ce jardin !!!) sans imaginer de nouveau aménagement extérieur, des pontons sur l'étang, une terrasse qui le surplombe, une tiny-house douillette et accueillante, des sculptures de métal, etc.... A l'intérieur aussi les envies de tout changer prennent forme. Quand au jaccuzzi.... ce fut une idée pour gâter nos invités aussi ! Je pense aussi souvent aux petits présents et attentions que je laisserai la prochaine fois.  

  • Il y a aussi une forme de stress qui s'installe parfois... L'impression que la maison, la région, le climat etc... n'intéresseront personne ! L'envie d'une maison dans le sud, d'un appartement parisien vient hanter nos rêves ! C'est plus "vendeur" que notre verte et humide Normandie ! Angoisse parfois accentuée par les groupes FB où l'on voit tout ceux qui ont déjà trouvé leur échange pour l'été prochain, et aussi tout ceux qui recherchent, mais ailleurs.... 

  • Une forme d'excitation aussi : quand je suis en pleine recherche d'une destination et que les demandes envoyées concernent l'outre atlantique, je me précipite sur ma boite mail dès le réveil, parfois sur la tablette sans même avoir quitté la chaleur de la couette, pour voir si des réponses sont arrivées ! La consultation des mails peut devenir un peu trop chronophage !

  • C'est aussi avoir à dire non. A force de se dire que personne ne voudra venir on envoie pas mal de demande et quand plusieurs réponses laissent place à un projet d'échange éventuel... on se sent un peu bête. Ce n'est pas tant d'avoir à choisir mais d'avoir à dire non alors qu'on voudrait dire oui à tous.... 

  • Parfois c'est l'agacement car la notion conviviale de l'échange échappe à certains. Ceux qui ne répondent pas, ça c'est très agaçant ! surtout quand vous avez écrit un long message en anglais après avoir pris le temps de bien lire toute leur offre et tout leur profil  ! Bon, il faut bien qu'il y ait un mauvais côté non ? La contrepartie c'est que consciente de ceci je prends toujours le temps d'une réponse personnelle et gentille quelquefois la raison de mon refus.

  • Faire partie de la grande famille des échangeurs,  c'est aussi avoir la surprise d'être contactée par des personnes avec qui un échange n'a pas pu se faire, et qui de passage pas loin viennent passer un moment à la maison, un repas, un verre, un café,  et au moment du départ se promettre de se revoir ! C'est aussi le plaisir incroyable des mini meeting PLU ! Lionnel et Sandrine un après-midi d'été pour un verre dans le jardin, Lone et son Papa le temps d'un déjeuner si agréable à Dinan, Maria et Léo il y a quelques jours pour un si bon moment dans leur superbe appartement sur le vieux canal à Utrecht,  un déjeuner à l'aller et de nouveau au retour avec Hilde, Folke et leurs enfants, attendre avec impatience l'échange chez Hannah qui a séjourné chez nous il y a quelques semaines... Et bavarder avec Mari sur Whatsapp, Instagram en attendant le mois de juillet ! C'est ça l'esprit de l'échange ! Celui que l'on retrouve sur la page Facebook, partage, entraide, sans parler des secret santas qui cette année encore s'activent partout sur la planète PLU, et les papotages sur messenger pour aider ou juste pour plaisir !" 

Echanger, ce n'est pas juste quelques semaines, c'est toute l'année !

Bref, Mr et Mme sont des inconditionnels du home swapping ! Et d'ailleurs Mme retourne de ce pas à ses pinceaux, elle change la déco du couloir et bientôt de la chambre, et après elle s'attaquera au salon, sans oublier ses projets, retaper une caravane pour en faire une chambre de jardin au bord de l'étang, refaire des poulailler plus amusants ... Mr lui s'inquiète des prochaines idées que Mme va lui exposer !

---

Why are Mr. and Mrs. exchanging their homes?

So let's let Madame talk about it! Just to convince you that the adventure is beautiful, and that each experience you experience makes you dream of the next!

Yes, by the way, why are they exchanging their house ??? The idea germinated in Ms.'s little head after several years of homesitting practice. "And what is house sitting?" It's like baby sitting, except that it is the house that is guarded, not the baby. Indeed at each of their holidays, small or large, near or far, a couple of retirees came to settle in Mr. and Mrs. in vacation mode and care of animals. Little by little, the idea of ​​exchanging the house has emerged!

To exchange one's house means to exchange one's life, one's culture, one's daily life and to be enriched by "the other".

  • To those who say that this is essentially the way to afford vacations at a lower cost, I say NO, it is not the main thing. Of course, this system allows you to go further if there are only plane tickets to pay, but the important thing is elsewhere, it is in the word exchange.

  • To those who say "oh la la no I can't imagine someone I don't know living in my house and especially sleeping in my bed", I answer 1- "How do you do in the hotel? a number of people who have slept in your bed! ". 2- Everything is based on trust. I take care of a house, while we do the same with mine.

What is amazing is being able to instantly feel at home so far from home! Our first exchange, in Toronto in 2016, was revealing. It was barely 10 minutes since we arrived at Teresa and John's place that Mr said to me "you would both be friends if you lived close to each other!", And I had exactly the same feeling. His house resembled mine in its atmosphere. We had chatted for almost a year, but it was impossible to meet! Our dates and our flights did not allow us to cross paths. On the other hand, as soon as an exchange brings us closer, we promise we will meet! In 2017 we had dinner with Jean and Jim before flying to Wyoming. A delicious evening in Paris discussing everything and nothing and giving each other advice and ideas for our respective stays. And during the exchange we often conversed by sms or emails. It is also the pleasure of sending and receiving a Christmas card to these friends who have sometimes never met but with whom we have shared a lot. 2018, we met Brigitte and Richard, and since then, hardly a week without communicating.

Swap your house

  • It is a life changing experience. I can't imagine my vacation any other way! However for the moment it is still complicated to exchange at times other than the summer because the work of Mr is really intrusive !!! But retirement will give us so many more opportunities!

  • On a daily basis, it is always a little underlying: We no longer look at our house in the same way, the work previously constantly postponed, are undertaken on the spot or almost. We want everything to be perfect, so we move forward with projects, for ourselves and for those who will one day come to discover our home. I can no longer mow (and it takes time to mow this garden !!!) without imagining a new exterior layout, pontoons on the pond, a terrace overlooking it, a cozy and welcoming tiny-house, sculptures metal, etc .... Inside also the desire to change everything takes shape. When in the jacuzzi .... it was an idea to spoil our guests too! I also often think of the little gifts and attentions that I will leave next time.

  • There is also a form of stress that sometimes sets in ... The impression that the house, the region, the climate etc ... will not interest anyone! The desire for a house in the south, for a Parisian apartment comes to haunt our dreams! It's more "seller" than our green and humid Normandy! Anguish sometimes accentuated by FB groups where we see all those who have already found their exchange for next summer, and also all those who are looking, but elsewhere ....
    A form of excitement too: when I'm in full search of a destination and the requests sent concern the other side of the Atlantic, I rush to my mailbox as soon as I wake up, sometimes on the tablet without even having left the heat of the duvet, to see if answers have arrived! Consulting emails can become a little too time-consuming!

  • It is also having to say no. By dint of telling ourselves that no one will want to come, we send a lot of requests and when several answers give way to a possible exchange project ... we feel a little stupid. It is not so much to have to choose but to have to say no when we would like to say yes to all ...

  • Sometimes it is annoying because the convivial notion of the exchange escapes some. Those who do not answer, that is very annoying ! Above all when you have written a long message in English after having taken the time to read their entire offer and their entire profile, annoying too! Well, there has to be a bad side, right? The counterpart is that, aware of this, I always take the time for a personal and kind answer, sometimes the reason for my refusal.

  • Being part of the large family of exchangers also means having the surprise of being contacted by people with whom an exchange could not be made, and who passing nearby come to spend some time at home, a meal, a drink, a coffee and upon departure promise to meet again ! It is also the incredible pleasure of the mini PLU meetings ! Lionnel and Sandrine for a summer afternoon for a drink in the garden, Lone and her father for a so friendly lunch in Dinan,  Maria and Leo a few days ago for a so pleasant moment together in their wonderful flat on the old canal in Utrecht, lunch with Hilde, Folke and their kids half way from our trip the first saturday when going, AND the next saturday on our way back !  Looking forward for the return swap with Hannah who was at home a few weeks ago, and chatting with Mari on Whatsapp, Instagram waiting for next July.  This is the spirit of exchange! The one we find on the facebook group, caring for each others, sharing, helping, not forgetting all the secret Santas working all over the PLU planet, and all small talks on messenger, to help or just to enjoy.

Swapping is not only few weeks holidays but an all year spirit !

In short, Mr and Mrs are big fans of home swapping! And by the way, Mme returns at once to her brushes, she changes the decor of the hallway and soon the bedroom, and then she will tackle the living room, without forgetting her plans, to relook a caravan to make it a garden room on the edge of the pond, redo more fun henhouses ... Mr, him, is worried about the next ideas that Mrs is going to present to him !

Premium Founder

Corinne et Jef

Member Since January 2019
Travelling group
100% Response rate

100% Response

LGBTQ+ friendly

LGBTQ+ friendly

Retired

Retired

;